Rechercher
  • ORIA

Apprendre le mouvement des affaires familiales

Mis à jour : juin 7

La sagesse d’apprendre est toujours un acte d’humilité. Des professionnels qui ont parfois plus de 20 ans d’expérience et qui ouvrent leur esprit à de nouvelles perspectives pour actualiser leurs connaissances, ce sont des gens qui ont à cœur de s’améliorer pour offrir encore mieux aux clients qu’ils accompagnent. En tant que fondatrice chez ORIA, une agence qui crée le mouvement dans la formation des professionnels francophones en repreneuriat, je suis témoin de cette sagesse et cela me comble!


Pouvoir se former au Québec dans le créneau de la gouvernance des affaires familiales est plutôt rare et nous estimons important de s’inspirer de ce qui se fait de mieux ailleurs dans le monde pour l’adapter à notre réalité au Québec. Nous faisons de la vigie en continu sur la gestion des affaires familiales et nos guides sont actifs sur le terrain également.


Nous nous sommes donné comme mission de partager les apprentissages de nos expériences et de nos recherches à travers un modèle pédagogique puissant (témoignages, études de cas, jeux de rôles, contenus), notamment pour les professionnels qui souhaitent stimuler leurs connaissances et leur confiance pour mieux servir l’orchestration des affaires familiales. Ainsi en mai, 11 professionnels et influenceurs de l’accompagnement des familles en affaires, qu’ils soient issus du milieu juridique ou bancaire, du coaching ou du leadership familial, ont consacré 25 heures chacun à raviver leurs connaissances dans un espace d’apprentissage unique au Québec, créé par les guides d’ORIA: le parcours de perfectionnement Orchestrer les affaires familiales.


« Cela a été un moment fort pour moi de rencontrer d’autres gens qui s’intéressent à ce sujet, ici au Québec, en français! » - Steve Legler


Avec la cohorte de professionnels, nous avons abordé les signes qui démontrent la nécessité de l’orchestration des affaires familiales, ainsi que les instruments à la disposition des professionnels et des influenceurs familiaux. Mais d’abord, quand on parle des affaires familiales, qu’est-ce que ça englobe? Il est vite apparu dans nos échanges qu’il s’agit bien des aspects techniques et financiers d’une transition entre générations, mais lorsque nous accompagnons les familles en affaires, l’art est d’aller au-delà. Il importe d’imbriquer la cohésion familiale à travers tout cela et de s’entourer d’une variété de professionnels qui vont la soutenir. Entre le conseil de famille et le bureau des affaires familiales, quelles sont les différences et comment les deux peuvent-ils cohabiter harmonieusement au bénéfice des familles? De quelle manière ces forums de gouvernance peuvent-ils évoluer? Les participants ont eu beaucoup d’intérêt à échanger et à apprendre sur ces questions. Ils ont vu comment avancer pas à pas pour déployer la stratégie familiale et se sont nourris d’idées d’action pouvant amener une famille à construire la scène au fur et à mesure.


« Nous pouvons nous inspirer des recherches effectuées ailleurs, mais nous devons nous adapter à la culture entrepreneuriale québécoise du Québec inc. Au fond, chaque famille est unique et nécessite que nous prenions le temps de la connaître et de l’analyser afin de répondre à ses besoins particuliers en respectant ses valeurs et ses objectifs. » - Nathalie Joannette, MA, co, Transfert d’entreprise – Coaching


« La formation m’aidera à mieux promouvoir et aborder le transfert de propriété (après les transferts des connaissances et du leadership) et la gestion du patrimoine familial, mais aussi le vivre ensemble des membres de la famille pour la conservation et la croissance de ce patrimoine. » - René Bastarache, Coaching .a @ B


Les témoignages des invités, soit Caroline Thuot, présidente-directrice générale de Techno Diesel et membre d’une famille en affaires, puis Catherina Le Moine, gardienne du conseil de famille Carrier Le Moine, ont été éclairants pour les participants au parcours, qui ont aussi apprécié repartir avec de nouveaux outils et réflexes de la pratique, notamment ceux offerts par Denise Paré Julien, conseillère de grande expérience auprès des familles en affaires.


« L’utilisation des outils m'apportera beaucoup. Je m'en servirai dès maintenant. Même les éléments connus, de pouvoir les partager comme bonnes pratiques avec les participants et les formatrices rassure énormément sur nos façons de faire. Cela brise aussi l'isolement professionnel. » - Sophie Ducharme, Banque Nationale Gestion privée 1859


Annie Veilleux et moi sommes particulièrement fières et inspirées par la richesse de cet espace d’apprentissage. Une histoire à répéter!

Si vous êtes un professionnel qui accompagne les familles en affaires et que vous souhaitez en savoir davantage sur le parcours, c’est ici. Pour participer à la séance d'information sur ce parcours, inscrivez-vous ici.



Jessica Grenier Présidente et associée Agence ORIA



Ce texte est écrit en collaboration avec Valérie Lesage, auteure et ex-journaliste, qui se sert des histoires pour éclairer le parcours des entrepreneurs depuis une dizaine d'années.


0 commentaire